Articles

Conférence du samedi 28 janvier 2017 à Albi sur le thème : "Accueil > Evénement Avez-vous déjà pensé coworking ?"

Avez-vous déjà pensé coworking ?

Retour sur la conférence du samedi 28 janvier 2017 à la Médiathèque Pierre-Amalric d’Albi sur le thème : Avez-vous déjà pensé au coworking ?
Né de la multiplication du nombre de travailleurs indépendants souhaitant partager un lieu d’exercice pour leur activité, le coworking permet de rompre l’isolement en s’installant dans un lieu partagé, offrant une multitude de services, et favorisant les échanges et rencontres entre professionnels de tous horizons.

 

Vous trouverez ci-dessous la presentation de Lilian Fourcadier, chargé de mission TIC à la CCI du Tarn et animateur du réseau de tiers lieux de coworking et télétravail Cowork’in Tarn,

Mobilité : + de 100 tiers-lieux en Occitanie

Mobilité : + de 100 tiers lieux en Occitanie

Avec plus de 100 tiers lieux, l’Occitanie est la 2e région française (après l’Ile-de-France) en nombre d’espaces de travail collaboratifs. Aujourd’hui, les 13 départements d’Occitanie disposent de tiers lieux.

Liés à l’émergence de nouvelles organisations du travail, ces espaces proposent des réponses concrètes pour favoriser le travail collaboratif, le télétravail, la création d’activités (type start up) et l’aménagement des territoires. La Mêlée (association régionale fédérant les acteurs du numérique) par le biais de la Commission Télétravail & Espaces Collaboratifs a permis de recenser ces espaces d’initiatives privées ou publiques, préfigurant la création d’un réseau occitan, dont le réseau Cowork’in tarn.

Lancé en novembre 2014, Cowork’in Tarn est le réseau tarnais des espaces de travail collaboratif, de télétravail et du travail nomade.A ce jour, il compte sept tiers lieux répartis à travers tout le département du Tarn :

Ces tiers lieux sont portés et gérés par des acteurs privés, publics ou associatifs.  Le réseau est animé et coordonné par la CCI du Tarn.

 

Pour plus d’infos

3 questions à Mme Gaëlle POIRION, gestionnaire du tiers-lieu Le C@pitole à Mazamet

Le télétravail est LA solution aux problèmes de temps de trajets d’un côté et aux coûts de maintenance des bâtiments de l’autre

3 questions à Mme Gaëlle POIRION, gestionnaire du tiers-lieu Le C@pitole à Mazamet, situé au cœur de la ville, dans les anciens locaux de la Banque de France. Un lieu qui marie à merveille, histoire, charme de l’ancien et modernité.

 

En tant que gestionnaire de ce tiers lieu d’exception, quel est votre vision du coworking et du télétravail ?

Pour moi le coworking est LE compromis idéal entre travailler seul chez soi ou louer un bureau privatif et travailler seul dedans… Il permet à un entrepreneur de trouver (ou retrouver) les règles parfois inconscientes de vie sociale, vie professionnelle : se fixer des horaires d’arrivée et de départ, se retrouver autour d’une tasse de café, donner rendez-vous à son banquier, son client, son fournisseur, dans un lieu propice à la relation commerciale et à la négociation. Le télétravail est quant à lui LA solution aux problèmes de temps de trajets d’un côté et aux coûts de maintenance des bâtiments privés de l’autre. Avec internet, plus besoin d’être tous ensemble au même endroit pour faire avancer son entreprise ! Les grands groupes l’ont bien compris puisqu’ils pratiquent déjà le télétravail depuis plusieurs années. Les Fonctionnaires y ont également accès depuis janvier 2016 puisqu’une loi a été votée en ce sens pour leur permettre de télétravailler à raison de 3 jours par semaine ! Une révolution pour la Fonction publique ! Le déclic est à venir pour les TPE/PME, c’est-à-dire la grande majorité des acteurs de l’économie !

Pensez-vous que ces nouveaux modes de travail vont connaître un véritable essor dans les temps à venir ?

Et en particulier dans un département rural comme le Tarn ? Oui ! J’en suis convaincue ! Nos territoires ruraux représentent un cadre de vie idéal (nature, campagne, qualité de l’air, prix de l’immobilier très attractif, coût des infrastructures d’accueil, etc…) mais leur éloignement des grands centres urbains limitent leur attrait. Avec ces nouvelles méthodes de travail, cet aspect est balayé d’un revers de clavier !

 

Le C@pitole est adhérent et membre fondateur du Réseau Cowork’in Tarn. Quelles ont été vos motivations à la mise en place de ce dispositif ?

Au sein du C@pitole, nous appliquons une méthode de travail basée sur l’esprit d’équipe et la collaboration active. Lorsque l’idée de se regrouper autour d’un réseau des tiers-lieux du Tarn est née, il aurait été impensable pour nous de ne pas y participer ! L’union fait la force et nous mettons à l’épreuve chaque jour le proverbe suivant : « Tout seul on va vite, ensemble on va loin ».

 

COWORK’IN TARN, premier réseau tarnais du travail collaboratif et du télétravail

COWORK’IN TARN, coworking et télétravail au coeur du Tarn

Le réseau des tiers lieux tarnais du télétravail, du coworking et du travail nomade

 

Ces dernières années, la multiplication de travailleurs indépendants, travailleurs nomades, salariés ou télé-travailleurs a donné naissance au co-working. Ces espaces, partagés, génèrent une nouvelle forme de travail, basée sur la collaboration, l’échange et la coopération.

Porté par ce mouvement de fond et l’expansion des nouvelles technologies, le coworking s’installe dans le Tarn. Fédérés par la CCI du Tarn sous la bannière Cowork’in Tarn, 7 tiers lieux, privés, publics ou associatif, répartis sur l’ensemble du département reçoivent ces travailleurs.

Emplacement de travail type openspace, liaison très haut débit avec branchement filaire ou wifi, accueil physique, espace de convivialité et parking… Régis par une charte, les tiers lieux garantissent un certain nombre de services complété par l’offre spécifique de chacun d’eux comme la location de salle, la visioconférence…

Ce nouveau type d’espaces de travail maillant le territoire représente une véritable opportunité de rencontres, d’échanges et de créativité. Tout en rompant avec son isolement, les chefs d’entreprises, les salariés et les porteurs de projets, pourront assurer du télétravail et du coworking en toute simplicité et avec la plus grande efficacité.

Et ils seront assurés de se créer un réseau et de s’entourer de compétences mobilisables en fonction des projets. Pour tester ces nouveaux espaces et ces nouvelles pratiques professionnelles Cowork’in Tarn offre une journée découverte à tous les nouveaux venus.

 7 lieux tiers pour vous accueillir : L’Arobase de castres, Buro Club à Albi, Le C@pitole à Mazamet, le Centre Bradford à Aussillon, ITmédia2 à Castres, la Communauté de commune Centre Tarn à Réalmont, la Grappe by Granilia à Gaillac.

 

Vidéo de promotion de Cowork’in Tarn tournée à Buroclub à Terssac

ED2013

Le coworking donne l’envie d’entreprendre !

Interview d’Edouard Forzy, co-Président de La Mêlée :ED2013« Le coworking donne l’envie d’entreprendre ! »

La Cantine Toulouse a été créée en 2012 à l’initiative de Toulouse Métropole et est animée par l’association du numérique en Midi-Pyrénées, La Mêlée. Entretien avec son co-Président, Edouard Forzy.

 

La Cantine Toulouse a fêté son deuxième anniversaire cet automne 2014 : quel constat tirez-vous et quels sont les axes de développement qui se dégagent dans le domaine du coworking et des services qui peuvent être rendus aux utilisateurs ?

Edouard Forzy : Le premier constat est que la Cantine Toulouse est un succès parce que l’endroit répondait à une attente forte, qui consiste tout simplement au besoin de disposer d’un espace de travail situé en ville qui permette un brassage important des acteurs économiques. Au cours de sa deuxième année d’existence, la Cantine Toulouse a accueillis plus de 20 000 personnes, depuis des porteurs de projets jusqu’aux plus grandes entreprises. Mais au-delà de la satisfaction d’avoir atteint ce chiffre, il y a celle d’avoir permis aux utilisateurs de se rencontrer, d’échanger, de nouer des partenariats et, au final, de donner naissance à des entreprises et de créer des emplois. Le coworking donne envie d’entreprendre ! Que le coworking conduise au développement de nouveaux services est donc une suite logique : les porteurs de projets ont besoin d’être accompagnés et conseillés. Nous avons commencé à développer ce type de services sous la bannière « Coworking + » : on y trouve et on y trouvera les prestations qui constituent une forme de « kit de survie de l’entrepreneur », ainsi que des formules d’aide spécifiques pour les « étudiants-entrepreneurs ». C’est une tendance forte de l’évolution du coworking : faire le lien entre le projet et la naissance de l’entreprise.

 

Le Tarn créé son propre réseau de co-working.  Quelles sont les raisons qui vous ont amené à parrainer cette initiative ?

Edouard Forzy : La principale raison est que La Mêlée souhaite jouer un rôle moteur dans la montée en puissance du travail collaboratif sur l’ensemble des territoires. Elle peut le faire en partageant le savoir-faire que l’association s’est forgé avec l’animation de la Cantine Toulouse depuis plus de deux ans, sans oublier le rôle qu’elle a depuis 14 ans dans le développement de l’écosystème numérique local ou l’expérience acquise au sein du réseau national des Cantines.

 

Avec votre expérience, que pensez-vous de cette démarche ?

Edouard Forzy : Je pense qu’il est essentiel d’arriver à un bon maillage du territoire. En démarrant avec 7 espaces de coworking sur le département et en passant à 8 dès 2015, le Tarn propose d’emblée une offre forte, qui plus est avec un tarif unique. Cowork’in Tarn va ainsi permettre aux utilisateurs de passer d’un tiers lieu à l’autre. C’est un enjeu fort pour tous les départements car le télétravail est un gisement formidable pour le travail et l’emploi. C’est également une dynamique enthousiasmante, qui s’inscrit dans une montée en puissance à l’échelle nationale qui ne laisse pas d’impressionner : le premier tiers lieu a été créé en France en 2008 et le cap des 200 a été franchi cette année. Dans ce contexte, le Tarn va avoir une part de voix importante.

 

Lien vers le site de la mêlée numérique : http://www.meleenumerique.com/

Items du portfolio